COMMUNIQUÉ

18 janvier 2000


RECOMMANDATIONS DU CCRH À L’ÉGARD DES STOCKS DE POISSON DE FOND DE LA PLATE-FORME SCOTIAN ET DE LA BAIE DE FUNDY, AINSI QUE DU SÉBASTE POUR 2000-2001

Halifax (N.-É.) -- Le Conseil pour la conservation des ressources halieutiques (CCRH) a rendu public aujourd’hui ses recommandations annuelles au ministre des Pêches et des Océans concernant les impératifs de conservation des stocks de poisson de fond de la plate-forme Scotian et de la baie de Fundy (4VWX), ainsi que des stocks de sébaste, pour 2001-2002.

Le CCRH constate peu d’amélioration de l’état des stocks de poisson de fond au large de la Nouvelle-Écosse et souligne la baisse continue de certains stocks.

« Pour le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, le Conseil est préoccupé depuis quelques années par la baisse de morue de 4X, mentionne le président Fred Woodman. La diminution de ce stock s’est peut-être arrêtée, laissant le stock à un niveau très faible. Le temps nous dira s’il y a rétablissement. Le Conseil continue d’être préoccupé par cette situation. »

Le Conseil explique que deux événements importants devront se produire pour que le stock de morue de 4X se rétablisse : les morues âgées qui ne sont pas capturées mais que les scientifiques soupçonnent d’être toujours présentes au sein du stock devront effectivement y être, et les morues nées en 1998 et en 1999 devront être beaucoup plus nombreuses que celles des cinq années précédentes qui étaient les plus faibles jamais enregistrées.

« Le Conseil a été incapable de prédire si ces événements se produiront ou si la décision du Ministre de fixer un TAC triennal, l’année dernière, lui permettra d’atteindre son objectif en 2003 » a précisé M. Woodman.

Voici les principales recommandations du CCRH pour 2001-2002 :

Morue de 4X

L’année dernière, le Ministre a fixé pour ce stock un TAC de 6 000 t pour chacune des trois prochaines années et a demandé au CCRH de surveiller l’évolution de la situation en vue de la réalisation de l’objectif fixé pour la biomasse génitrice d’ici la fin de cette période. Le Conseil est incapable présentement de déterminer les chances d’atteindre l’objectif, puisque cela dépendra de l’amélioration continue du recrutement au cours des deux prochaines années et de la confirmation de la présence de morues âgées au sein de la population.

Aiglefin de 4X

Pour 2001-2002, le Conseil recommande le maintien du TAC à 8 100 t.

Goberge de 4VWX5Zc

Pour 2001-2002, le CCRH recommande le maintien du TAC à 10 000 t.

Merlu argenté

Pour 2001-2002, le CCRH recommande le maintien du TAC à 10 000 t.

Morue de 4Vn

Le Conseil recommande de désigner des pêcheurs-repères pour une pêche commerciale dont les prélèvements, de même que ceux de la pêche sentinelle et les prises accidentelles dans le cadre d’autres pêches, ne devraient pas dépasser 500 t. Cette recommandation tient compte de l’opinion de l’industrie, selon laquelle le stock serait en meilleur état que ne l’indiquent les données actuelles. Le Conseil a aussi recommandé au ministère des Pêches et des Océans d’évaluer les mesures prises pour la protection des jeunes poissons de fond aux alentours de l’île Bird, notamment les mesures visant à exclure les phoques.

Flétan

Le Conseil anticipe une nouvelle évaluation de ce stock en 2001; entre-temps, il recommande une augmentation du TAC à 1 150 t pour 2001-2002, soit une hausse de 150 t par rapport à 2000-2001, compte tenu de l’opinion généralisée des pêcheurs quant au bon état de ce stock.

Sébaste

Le Conseil est déçu de voir que les travaux de suivi des récents avis scientifiques n’ont pas été entrepris, tel qu’il l’avait recommandé l’année dernière. Ces travaux sont d’autant plus importants qu’il faut tenter de comprendre si les unités de gestion 1 et 2 sont appropriées.

Le Conseil recommande pour 2001-2002 un TAC de 8 000 tonnes pour le sébaste de l’unité 2; cette réduction de 2 000 t est le résultat des préoccupations du Conseil concernant la classe d’âge de 1980. Ces poissons doivent continuer de soutenir la pêche jusqu’à ce qu’une autre classe d’âge fasse son entrée au sein de la population exploitable.

Le présent rapport contient une lettre sur les priorités scientifiques du MPO, que le Conseil a envoyé au ministre des Pêches et des Océans, en décembre 2000. Cette lettre expose le point de vue du Conseil sur les besoins qu’il a définis afin d’améliorer la capacité scientifique du MPO.

Le texte complet du rapport est accessible sur le site Web du CCRH à l’adresse suivante :

www.dfo-mpo.gc.ca/frcc

-30-

 

Renseignements :

Michel G. Vermette
Directeur exécutif, CCRH
(613) 998-0433