COMMUNIQUÉ

18 avril 2001


RECOMMANDATIONS DU CCRH CONCERNANT LES STOCKS DE POISSON DE FOND DANS LE GOLFE DU SAINT-LAURENT POUR 2001-2002

Moncton, N.-B. – Le Conseil pour la conservation des ressources (CCRH) a rendu publiques aujourd’hui les recommandations annuelles adressées au ministre des Pêches et des Océans concernant les Impératifs de conservation des stocks de poisson de fond du golfe du Saint-Laurent pour 2001-2002.

Le Conseil recommande de maintenir les taux de capture de tous les stocks. Pour certains stocks, cette stabilité constitue un moyen de confirmer le rétablissement qui semble amorcé (morue de 3Pn4RS, plie grise, flétan noir). Pour d’autres, il correspond à un aperçu pessimiste et s’accompagne de mesures de conservation qui doivent être mises en œuvre.

Pour le stock de morue du nord du Golfe (3Pn4RS), le Conseil recommande de maintenir le TAC à 7 000 t pour 2001-2002.

« Nous constatons une amélioration graduelle du stock du morue du nord du Golfe, a indiqué M. Fred Woodman, président du CCRH. Cette lente progression montre que nous allons dans la bonne direction, mais elle n’est pas suffisante pour justifier une augmentation du TAC. Les mesures sévères adoptées par l’industrie portent fruit; il faut continuer. »

Dans le sud du golfe du Saint-Laurent, le Conseil recommande également de maintenir le TAC à 6 000 t pour 2001-2002.

« Nous savions l’année dernière que ce stock risquait de diminuer légèrement compte tenu du faible taux de jeunes poissons qui accèdent à la population exploitable, de préciser Jean-Claude Brêthes, vice-président du CCRH, mais nous espérons que l’application des mesures de conservation que nous avons recommandées permettra aux poissons de se maintenir à ce niveau. »

Et M. Brêthes d’ajouter : « Nous constatons des frustrations de plus en plus grandes chez les pêcheurs qui constatent que même après plusieurs années de moratoire et de sévères restrictions de la pêche, les scientifiques ne comprennent pas encore les raisons de la faible productivité de certains stocks ».

Les principales recommandations du Conseil pour 2001-2002 sont les suivantes :

Morue de 4TVn

Le Conseil note que les perspectives pour ce stock sont moins positives qu’elles l’étaient l’année dernière et que le stock pourrait diminuer, même en l’absence de toute activité de pêche. Il constate également que les récentes évaluations successives affichent une forte cohérence d’une année à l’autre et que l’opinion de l’industrie est en général la même un peu partout. Pour 2001-2002, le CCRH recommande la mise en œuvre de mesures de conservation, ce qui permettra de maintenir le TAC à 6 000 t.

Morue de 3Pn4RS

Le Conseil est rassuré par le rétablissement de ce stock, par les améliorations lentes et graduelles apparentes depuis le creux du milieu des années 1990. Pour 2001-2002, le CCRH recommande de maintenir le TAC à 7 000 t.

Autres stocks de poisson de fond :

Plie canadienne de 4T

Le Conseil est encouragé par les initiatives de l’industrie visant à diminuer les prises de plie canadienne, mais demeure préoccupé par le faible rétablissement de ce stock. Le Conseil recommande de maintenir à 2 000 t le TAC pour 2001-2002.

Plie grise de 4RST

L’évaluation de ce stock par les scientifiques révèle une augmentation de la biomasse dans certains secteurs. L’industrie fait aussi état d’un accroissement de la biomasse. Pour 2001-2002, le CCRH recommande de maintenir le TAC à 1 000 t.

Flétan noir de 4RST

Le CCRH recommande de maintenir à 4 500 t le TAC en 2001-2002.

Merluche blanche de 4T

Le CCRH recommande d’interdire toute pêche dirigée de ce stock et de prendre des mesures restrictives pour réduire au minimum les prises accidentelles.

Flétan de 4RST

Le CCRH recommande de maintenir à 350 t le TAC en 2001-2002.

Plie rouge de 4T

Le CCRH recommande de maintenir à 1 000 t le TAC en 2001-2002.

Limande à queue jaune de 4T

Le CCRH recommande de maintenir à 300 t le quota pour 2001-2002 dans la région des Îles-de-la-Madeleine et de restreindre la pêche dans les autres secteurs aux seules prises accidentelles.

-30-

 

Pour renseignements :
Michel G. Vermette
Directeur exécutif, CCRH
(613) 998-0433