COMMUNIQUÉ

24 mai 2001


RECOMMANDATIONS DU CCRH CONCERNANT LA MORUE DU NORD ET
LES STOCKS DE POISSON DE FOND DU BANC GEORGES

Ottawa, ON -- Le Conseil pour la conservation des ressources halieutiques (CCRH) a rendu publiques aujourd’hui les recommandations annuelles adressées au ministre des Pêches et des Océans en deux rapports : Les impératifs de conservation de la morue de 2J3KL pour 2001-2002 et Les impératifs de conservation des stocks de poisson de fond du banc Georges pour 2001.

Le Conseil recommande d’augmenter prudemment le total des prélèvements de morue et d’aiglefin sur le banc Georges, de maintenir les prises de limande à queue jaune au même niveau que l’année dernière et de diminuer les captures de morue du Nord (2J3KL).

Le rapport du Conseil au sujet de la morue du Nord continue de faire état d’un stock appauvri.

« Le stock de morue du Nord ne montre aucun signe important de rétablissement depuis l’imposition d’un moratoire à la pêche en 1992 », a indiqué M. Fred Woodman, président du CCRH.

Le rapport continue de souligner la nécessité de maintenir l’effort des pêcheurs-repères afin de recueillir des renseignements à propos de la répartition spatiale et temporelle du stock, des taux de prise, de l’âge et du poids des classes d’âge, données essentielles au contrôle de l’état du stock. Le CCRH croit que tous les prélèvements du stock doivent contribuer à la surveillance de l’état du stock et avoir une valeur scientifique, et appuie uniquement les pêches qui rapportent le maximum d’information aux scientifiques et aux gestionnaires. Pour ces raisons, le CCRH n’appuie pas, pour le moment, la pêche sportive de la morue de 2J3KL.

Au cours de ses consultations du mois d’avril, à Terre-Neuve, le Conseil a entendu d’innombrables commentaires de la part des pêcheurs présents au sujet des répercussions des phoques sur le rétablissement du stock de morue du Nord : les pêcheurs sont généralement d’accord que ce stock ne pourra se rétablir tant que les populations de phoques seront à leur niveau actuel. De fait, le récent rapport sur l’état du stock reconnaît que la prédation des phoques peut nuire au rétablissement de la morue de 2J3KL. Le Conseil recommande de définir certaines zones dans lesquelles se rassemble la morue et où les phoques lui infligent une forte mortalité, et d’en faire des zones d’exclusion des phoques.

« Le Conseil se montre d’un optimisme prudent à propos des perspectives de l’aiglefin et de la limande à queue jaune du banc Georges, a précisé M. Woodman. Nous avons la possibilité d’accroître la biomasse génitrice et d’élargir la structure par âge de ces stocks et nous maintenons ces objectifs. L’industrie a fait des bonds de géant en adoptant des mesures de conservation pour ces stocks et le Conseil la félicite de ses efforts.

Les principales recommandations du Conseil pour 2001-2002 sont les suivantes :

Morue de 5Zjm

Le Conseil recommande à propos de ce stock de continuer d’autoriser la pêche mixte de la morue et de l’aiglefin : même si une telle mesure prolongera la période de rétablissement du stock de morue, elle ne devrait pas lui nuire indûment et le Conseil accepte cette situation comme un compromis raisonnable à court terme. La croissance continue de l’aiglefin risque de compliquer la situation et toutes les mesures raisonnables possibles devraient être prises pour éviter ou minimiser les prises de morue pendant la pêche dirigée de l’aiglefin.

Pour 2001, le Conseil recommande que le total des prises de morue de 5Zjm ne dépasse pas 2 200 t, une hausse de 200 t par rapport à l’année dernière.

Aiglefin de 5Zjm

Le CCRH recommande de fixer à 7 200 t le total des prises d’aiglefin de 5Zjm, une hausse de 1 200 t par rapport à l’année dernière.

Limande à queue jaune de 5Zjmhn

Le CCRH recommande de maintenir à 6 000 t le total des prises de limande à queue jaune de 5Zjmnh en 2001.

Morue (du Nord) de 2J3KL

Le CCRH recommande de maintenir le moratoire imposé à la pêche des sous-composantes de 2J3KL sur la plate-forme et sur les bancs, au cours des années à venir.

Le CCRH recommande de limiter les prélèvements à ceux de la pêche sentinelle et des pêcheurs-repères dans 3KL et de la pêche sentinelle seulement dans 2J. Le CCRH recommande aussi de fixer à 5 600 t le maximum de prélèvements de morue dans les zones côtières de 2J3KL.

Parmi les autres recommandations du CCRH au sujet de la morue du Nord, mentionnons :

On trouvera une version complète du rapport sur le site Web du CCRH à l’adresse
suivante : http://www.dfo-mpo.gc.ca/frcc.

-30-

 

Pour renseignements :
Michel G. Vermette
Directeur exécutif, CCRH
(613) 998-0433